Mondial 2026: Roberto Carlos ambassadeur de la candidature marocaine

Coupe du monde 2026 : le Maroc charge la FIFA

Roberto Carlos, ambassadeur de la candidature du Maroc

Après Samuel Eto'o et Lakhdar Belloumi, un nouveau grand nom du football mondial devient ambassadeur du Maroc pour l'organisation de la Coupe du monde 2026, en la personne du Brésilien Roberto Carlos.

"Les villes à visiter ont été choisies après consultation avec les comités de candidature", précise la FIFA, ajoutant que "le principal objectif de ces visites - sur des sites précis ainsi que via des réunions de travail avec les comités de candidature - est de clarifier certains aspects techniques de chaque dossier".

Ce groupe de travail est composé de Tomaž Vesel, président de la commission d'audit et de conformité de la FIFA, Mukul Mudgal, président de la commission de gouvernance de la FIFA, Ilcho Gjorgjioski, membre de la commission d'organisation des compétitions de la FIFA, Marco Villiger, secrétaire général adjoint de la FIFA (administration) et Zvonimir Boban, secrétaire général adjoint de la FIFA (football).

Après plusieurs semaines de polémiques - le royaume marocain estimant que le processus n'est pas équitable - Fouzi Lekjaa, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), a interpellé sans détour Gianni Infantino, président de la FIFA, lui faisant part de ses " inquiétudes " et de "sa surprise " après la découverte de changements de dernière minute relatifs aux critères d'évaluation des candidatures". Roberto Carlos est également l'un des rares sud-américains à apporter son soutien à la candidature marocaine, même si des nations sud-américaines comme La Dominique ou Sainte-Lucia ont également préféré le Maroc au trio nord-américain. Il passera notamment par les villes de Mexico (Mexique), Atlanta (États-Unis), Toronto (Canada) et New York/New Jersey (États-Unis). Les 211 pays membres de la Fifa choisiront en juin à Moscou entre les deux projets.

Dernières nouvelles