Nantes : l'écrin du cœur d'Anne de Bretagne volé au musée Dobrée

AFP                       Le reliquaire du coeur d'Anne de Bretagne

AFP Le reliquaire du coeur d'Anne de Bretagne"d'une valeur inestimable, volé à Nantes

Le cœur reliquaire d'Anne de Bretagne a été volé dans la nuit de vendredi à samedi au musée Dobrée, à Nantes. Il s'agit d'une statue hindoue dorée, d'un ensemble de monnaies d'or et de l'écrin du cœur d'Anne de Bretagne, une pièce d'orfèvrerie exceptionnelle réalisée en or en 1514. Née en 1477 dans le château des Ducs de Bretagne, à Nantes, la duchesse de Bretagne est très rapidement devenue un jeu dans l'échiquier politique franco-breton.

Le musée Dobrée a donc gardé ses portes closes aujourd'hui.

Sur place, ils ont dérobé trois éléments de l'exposition " Voyage dans les collections ", présentée depuis le 20 mai 2017 et jusqu'au 30 septembre 2018. Propriétaire des lieux, et donc de l'écrin, le Conseil Départemental a porté plainte.

"Les cambrioleurs s'en sont pris à notre patrimoine commun" a déclaré le président du département Philippe Grosvalet. L'écrin du coeur d'Anne de Bretagne était en effet conservé au musée Dobrée depuis 1886. Pour marquer son attachement à la cité ducale de Nantes, elle a souhaité avant sa mort que son cœur repose dans le tombeau de ses parents, dans l'église des Carmes, à l'époque.

Dernières nouvelles