Un prêtre mis en examen pour agressions sexuelles sur mineur — Bretagne

Loiret : un prêtre mis en examen pour agression sexuelle

Bretagne: un prêtre mis en examen pour agressions sexuelles sur mineur

Le père Olivier de Scitivaux, prêtre du diocèse d'Orléans, a été mis en examen vendredi 13 pour agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par personne abusant de l'autorité de sa fonction.

Le procureur précise que les faits de viol dont le prêtre était accusé par l'une des deux victimes, sont prescrits. Mais sur la deuxième affaire, le prêtre a reconnu les faits devant le juge d'instruction. La victime avait 10 ans lorsque les premiers gestes auraient commencé, dans un camp de vacances du diocèse du Loiret, situé en Bretagne. Et ça a continué à Orléans, le père Olivier de Scitivaux était alors en charge de la paroisse Saint Paterne.

Des faits se seraient poursuivis pendant plusieurs années, de 1994 à 2000. En revanche, ils ne le sont pas concernant les agressions sexuelles dénoncées par une seconde victime.

Le procureur de la République d'Orléans a indiqué avoir été saisi il y a un mois par l'évêque de la ville, Mgr Jacques Blaquart, après dénonciation des faits grâce à une cellule d'écoute de l'Église dans le Loiret. Le parquet a finalement ouvert une enquête, les gendarmes ont placé cette semaine le père de Scitivaux en garde à vue. Il a interdiction d'entrer en contact avec des mineurs et de séjourner dans la région Centre-Val-de-Loire ainsi qu'en Bretagne. Et avec une obligation de soins. Elles seront prises en charge, écoutées par des enquêteurs spécialement formés aux affaires d'agression sexuelle, et leur identité sera préservée. La loi prévoit un délai de prescription de vingt ans à partir de la majorité de la victime.

Le prévenu, âgé de 58 ans, qui est (ou était plutôt) aussi recteur de la basilique de Cléry-Saint-André, a été suspendu de ses fonctions et placé sous contrôle judiciaire à la suite de sa mise en examen.

Dernières nouvelles