Debuchy raconte le "hold-up" des Verts — ASSE

ASSE: D'inquiétantes absences à Strasbourg

Un hold-up qui vaut de l'or pour les Verts

On peut lui dire merci. Pendant cette rencontre importante dans la course à l'Europe, le gardien a réalisé des arrêts importants pour repousser les attaques du RCSA.

Jean-Louis Gasset (entraîneur de Saint-Etienne) : "Quand on a un grand gardien et qu'on a un défenseur qui n'abandonne jamais et qui nous marque des buts décisifs, on a quand même pas mal de qualités morales". Mais c'est vrai que sur le match, Strasbourg méritait.

Le compte-rendu du match à lire dans quelques minutes.

"Après Paris, on était peut-être venu faire une démonstration et Strasbourg nous a sacrément secoués". Ça arrive de ne pas mériter. "C'est vraiment une défaite cruelle pour les Alsaciens qui auraient encore pu faire une bonne opération avec un nul", écrit, sur son blog, le consultant de Canal+, que l'on sait amateur du Racing Club de Strasbourg. Il y a trois ou quatre joueurs qui nous sauvent et on prend trois points. Techniquement, on a été très faibles et physiquement on s'est fait manger. Dans les duels, on a été laminé. "Soit c'est de la suffisance ou de la fatigue mentale", a poursuivi Gasset. Il reste cinq matchs et on prend les risques pour les gagner. Evoquant ce résultat très favorable des Verts en Alsace, Pierre Ménès ne cache pas que l'AS Saint-Étienne avait un joueur au-dessus de lot et qui a permis ce braquage. Ils poussent, ils poussent et à la fin on arrive à marquer. On était averti, le coach nous l'avait dit.

Dernières nouvelles