Apple prévient les employés d'arrêter de divulguer des informations

Fuite mémo : Apple prévient ses employés des risques encourus en cas de fuites

Apple menace ses employés responsables des fuites… dans un mémo privé en fuite

"Un scoop sur un produit Apple pas encore sorti peut générer un trafic massif pour une publication et être financièrement lucrative pour le bloggueur ou le journaliste qui le diffuse ".

Dans cette note, Apple recommande tout d'abord à ses employés de se méfier des médias.

Chez Apple, les fuites ne datent pas d'hier!

Sur ces vingt-neuf personnes, environ douze ont fait l'objet de poursuites et ont été arrêtées. Ce papier en fuite concerne justement l'importance de la non-divulgation d'informations confidentielles vers l'extérieur.

Une personne a trahi leur confiance.

Néanmoins, la récompense pour la gorge profonde est beaucoup plus amère: " L'employé d'Apple à l'origine de la fuite a tout à perdre", lit-on dans le mémo.

Dans de nombreux cas, les fuites n'ont pas pour vocation à rendre publiques des informations confidentielles.

"Apple explique que les gens qui travaillent pour Apple sont souvent ciblés par la presse, les analystes et les blogueurs qui se lient d'amitié avec eux sur les réseaux professionnels et sociaux comme LinkedIn, Twitter et Facebook et commencent à obtenir des informations". Bien qu'il puisse sembler flatteur d'être approché, il est important de se rappeler que vous vous faites berner.

Apple resserre les vis en matière de culture du secret.

Faire fuiter le travail d'Apple sape le moral de tout le monde chez Apple. C'est dommageable pour l'employé, mais aussi pour les équipes qui ont travaillé sur le produit, le service ou le logiciel fuité.

L'impact d'une fuite va au-delà des personnes qui travaillent sur un projet particulier – c'est ressenti dans toute l'entreprise. "Une fuite d'informations sur un nouveau produit peut avoir un impact négatif sur les ventes du modèle actuel; donner aux entreprises rivales plus de temps pour élaborer une réponse compétitive; et conduire à moins de ventes de ce nouveau produit quand il arrive". " Nous voulons avoir la chance de dire aux clients pourquoi le produit est génial, [nous ne voulons pas que] cela soit mal fait par quelqu'un d'autre ", déroule Greg Joswiak, le patron du marketing produit.

Les fuites ont généralement un impact dramatique sur les ventes des produits d'Apple, ainsi que sur toute autre entreprise d'ailleurs. Juste avant l'événement spécial de septembre dernier, un employé a divulgué à la presse un lien vers la version golden d'iOS 11, croyant à nouveau qu'il ne serait pas pris. L'OS inédit a détaillé le logiciel et le matériel bientôt annoncé comprenant l'iPhone X. Quelques jours après, le leaker a été identifié par une enquête interne.

Les leakeurs dans la chaîne d'approvisionnement se font aussi prendre. La Global Security a travaillé main dans la main avec nos fournisseurs pour éviter le vol de propriété intellectuelle d'Apple, et permettre d'identifier les individus qui essaient d'y accéder. Ils ont également travaillé avec les fournisseurs pour identifier les vulnérabilités – à la fois physiques et technologiques – et s'assurer que les niveaux de sécurité rencontraient ou dépassaient les attentes d'Apple. " Dans certains cas, ils encourent la prison et des amendes importantes pour intrusion dans un réseau et vols de secrets commerciaux ", des crimes fédéraux aux États-Unis. Suite au scandale des iPhone ralentis de manière logicielle lorsque la batterie était trop ancienne, Apple a décidé de faire baisser le tarif pour le remplacement de 79€ à 29€. 12 d'entre eux ont été arrêtés. Parmi ceux-ci se trouvaient des employés d'Apple, des indépendants et certains partenaires dans la chaîne d'approvisionnement. Non seulement ces personnes perdent leur emploi, mais elles peuvent également rencontrer de grandes difficultés à en trouver un autre.

Dernières nouvelles