Bouygues : 'aucune discussion avec un autre opérateur'

Altice bondit en Bourse sur un intérêt pour SFR prêté à Bouygues

Bouygues Telecom s'intéresserait à SFR

Selon les informations publiées par nos confrères américains de Bloomberg, Bouygues Télécom discuterait actuellement avec plusieurs fonds d'investissement, tel que CVC Capital Partners, pour racheter SFR. La question d'une consolidation télécom, qui ramènerait le marché français à trois acteurs, reste une possibilité souhaitée par les opérateurs pour réduire en principe la guerre des prix qui les oppose mais difficile à mettre en place. Aux dires de Bloomberg, les négociations n'en sont encore qu'à leurs débuts. Dans cette missive, le groupe affirme qu'il " étudie régulièrement les diverses hypothèses d'évolution du secteur des télécoms ".

Avec l'acquisition de SFR, Bouygues Telecom deviendrait le premier opérateur alternatif de France, avec au total 33 % et 39 % des marchés fixe et mobile.

" Du côté d'Altice, un porte-parole a déclaré à l'agence Reuters que " SFR est un de [leurs] actifs essentiels, qui fait partie de [leur] projet industriel et de long terme ".

Dans un communiqué de presse, un démenti a été apporté très rapidement par le géant du BTP: " à ce jour, il n'y a aucune discussion avec un autre opérateur et aucun mandat n'a été délivré à quelque conseil que ce soit ". Aussi agacé que lapidaire, le Pdg de l'opérateur au carré rouge avait jugé que " des rumeurs stupides, il y en a tous les jours. Bloomberg rapporte que le groupe Bouygues réfléchit à nouveau à acquérir la branche française du groupe Altice, c'est à dire principalement SFR.

Dernières nouvelles