Cambridge Analytica : Facebook pourrait devenir plus transparent, payant... ou être démantelé

Qu'advient-il de vos informations après la suppression de votre compte Facebook?

Facebook : Mark Zuckerberg prévoit une version payante

Révolutionnaire à son arrivée, Facebook a profité à plein de l'effet " wahou " de la nouveauté.

Lors d'une audition devant les sénateurs américains, Mark Zuckerberg a été totalement déconcerté par certaines questions. L'encadrement de leurs interventions, limitées à quatre minutes chacun, a aussi frustré des parlementaires qui auraient aimé disposer de plus de temps pour pousser Mark Zuckerberg dans ses derniers retranchements. L'affaire Cambridge Analytica me servit de déclencheur, alors que j'hésitais déjà, compte tenu finalement du peu d'intérêt que je trouvais au site.

"Chaque fois que quelqu'un choisit de partager quelque chose sur Facebook (.) il y a un contrôle".

On peut avoir créé le plus grand réseau social du monde et être un mauvais communicant. Il est même possible d'en prendre connaissance en téléchargeant son dossier depuis une page d'aide libellée "Je ne dispose pas de compte Facebook, mais souhaite obtenir toutes mes données personnelles conservées par Facebook". Probablement parce que nous étions la première génération confrontée aux réseaux sociaux. Le PDG a répondu quil nétait pas sûr de la réponse. Que Facebook collecte des informations mêmes sur les non-utilisateurs a souvent été mentionné par la presse et se trouve clairement énoncé dans ses conditions d'utilisation.

La descente aux enfers du réseau social va-t-elle continuer?

Le comité de la rémunération du conseil d'administration de Facebook, peut-on lire dans le document soumis, a autorisé le programme de la sécurité de Mark Zuckerberg "pour répondre aux préoccupations en matière de sécurité en raison de menaces particulières à sa sécurité découlant directement de son poste de fondateur, président du conseil et chef de la direction". Ou bien il ignore réellement comment fonctionne la machine quil a aidé à créer et qui est devenue indispensable à près de deux milliards de terriens.

Que pensez-vous de cette news? Il va de soi que les nouveaux venus sont prévenus et sans doute plus discrets voire ils se désintéressent de Facebook au profit de Snapchat ou Twitter. Voir l'assiette d'untel au restaurant, la frimousse d'un autre dans un lounge de business class en partance vers Shanghaï, recevoir la photo du voilier du copain sous les cocotiers, se faire des bises et autres mamours, dont les autres se foutent, dire bonjour au...

Dernières nouvelles