Le roi saoudien dénonce "l'ingérence flagrante" de l'Iran dans les affaires arabes

Le roi Salmane d'Arabie saoudite s'est exprimé dimanche à Ryad

Le roi Salmane d'Arabie saoudite s'est exprimé dimanche à Ryad. Image Keystone

Le roi Salmane d'Arabie saoudite a placé la question de Jérusalem et l'attitude "agressive" du rival iranien en tête des priorités arabes, à l'ouverture du sommet des dirigeants arabes dans le royaume saoudien.

" actes terroristes commis par l'Iran dans la région arabe " et rejeté " ses ingérences flagrantes dans les affaires des pays arabes ". Le serviteur des Lieux saints de l'Islam, qui a annoncé un autre don de 50 millions de dollars au profit de l'Agence onusienne pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), a dénoncé dans son discours la décision du Président américain Donald Trump de transférer l'ambassade des États-Unis à Al-Qods.

Par ailleurs, il a annoncé un don saoudien de 150 millions de dollars au profit de l'administration des biens religieux musulmans à Jérusalem-Est.

L'Arabie saoudite a annoncé, dimanche, un don de 150 millions de dollars pour l'administration des biens islamiques à Jérusalem-Est. Pierre Krähenbühl, commissaire général de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine (Unrwa), a récemment expliqué que l'agence cherchait 441 millions de dollars (361 millions d'euros) pour poursuivre ses activités mais que seulement 100 millions de dollars avaient été promis par les donateurs.

Cette organisation, qui apporte son aide à plus de trois millions de personnes, traverse de sérieuses difficultés financières.

Dernières nouvelles