Nuit de violences dans les quartiers du Mirail et de Bellefontaine — Toulouse

Voitures calcinées sur le parking d'une cité de Bagatelle à Toulouse le 17 avril 2018

Voitures calcinées sur le parking d'une cité de Bagatelle à Toulouse le 17 avril 2018

Le Commissariat de Bellefontaine a été la cible de dizaines d'individus hostiles et qui ont caillassé la façade. Plus de 100 policiers, CRS et gendarmes ainsi qu'un hélicoptère de la gendarmerie ont du être mobilisés pour ramener le calme dans ces quartiers classés zone de sécurité prioritaire (ZSP). Il n'y a eu aucun blessé mais de nombreux dégâts, impactant notamment les véhicules administratifs.

Une enquête est ouverte pour violence aggravée en réunion avec armes et sur personne dépositaire de l'autorité publique. Ce prisonnier était en détention provisoire dans le cadre d'une affaire criminelle qui a eu lieu dans un autre département. Le suicide d'un détenu de la prison de Seysses est également évoqué. Déjà en fin d'après-midi dans le quartier Bellefontaine, le contrôle d'une femme voilée refusant de se soumettre aux vérifications avait dégénéré en affrontements.

De lundi 15 heures à mercredi 20 heures, "l'achat et la vente au détail, l'enlèvement ou le transport de tout carburant par jerricanes, cubitainers, bidons, flacons ou récipients divers sont interdits dans les points de distribution des communes de Toulouse Métropole, Portet-sur-Garonne, Vieille-Toulouse, Ramonville Saint-Agne et Labège", a indiqué la préfecture.

Dernières nouvelles