Avec Azure Sphere, Microsoft accélère sur la sécurisation de l'IoT

Le nouveau Linux de Microsoft frappe fort

Azure Sphere de Microsoft est conçu pour sécuriser les périphériques IoT

Eh bien, c'est finalement arrivé. Bienvenue à Azure Sphere OS, un système d'exploitation sécurisé, basé sur Linux et "complété par des technologies que nous avons conçues pour Windows" a indiqué Brad Smith, président de Microsoft, lors de la conférence, dans des propos rapportés par Paul Thurott.

Azure Sphere a pour ambition de répondre à l'épineux problème qui plombe l'internet des objets: la sécurité. Il mélange certains éléments dédiés à la protection de Windows, un module de contrôle de sécurité, et un noyau de Linux personnalisé par Microsoft. Proposer des MCU " certifiés " Azure Sphere, sécurisés et connectés aux service cloud de Microsoft.

Ce n'est pas la première fois que Microsoft joue avec le noyau Linux, car il y a quelques mois seulement, la société basée à Redmond a annoncé qu'elle avait travaillé en étroite collaboration avec Canonical, la société derrière le célèbre système d'exploitation Ubuntu Linux dans les images Ubuntu Cloud sur sa solution d'hébergement cloud Azure.

" Si Microsoft se met à concevoir des applications pour Linux, cela signifiera que j'ai gagné", aurait un jour déclaré le père de Linux, Linus Torvalds.

Méconnaissable Microsoft! En 2001, Steve Ballmer traitait Linux de " cancer ".

Microsoft s'attend à ce que la première vague d'appareils IoT activés par Azure Sphere soit disponible dans les boutiques du monde entier d'ici la fin de l'année. Microsoft distribuera des SDK à toutes les personnes intéressées par Azure Sphere vers le milieu de l'année 2018.

Dernières nouvelles