Avec Azure Sphere, Microsoft accélère sur la sécurisation de l'IoT

Security_Image_1040x585-100

Avec Azure Sphere, Microsoft accélère sur la sécurisation de l'IoT

Eh bien, c'est finalement arrivé. Bienvenue à Azure Sphere OS, un système d'exploitation sécurisé, basé sur Linux et "complété par des technologies que nous avons conçues pour Windows" a indiqué Brad Smith, président de Microsoft, lors de la conférence, dans des propos rapportés par Paul Thurott.

Azure Sphere a pour ambition de répondre à l'épineux problème qui plombe l'internet des objets: la sécurité. Il mélange certains éléments dédiés à la protection de Windows, un module de contrôle de sécurité, et un noyau de Linux personnalisé par Microsoft. Proposer des MCU " certifiés " Azure Sphere, sécurisés et connectés aux service cloud de Microsoft.

Ce n'est pas la première fois que Microsoft joue avec le noyau Linux, car il y a quelques mois seulement, la société basée à Redmond a annoncé qu'elle avait travaillé en étroite collaboration avec Canonical, la société derrière le célèbre système d'exploitation Ubuntu Linux dans les images Ubuntu Cloud sur sa solution d'hébergement cloud Azure.

" Si Microsoft se met à concevoir des applications pour Linux, cela signifiera que j'ai gagné", aurait un jour déclaré le père de Linux, Linus Torvalds.

Méconnaissable Microsoft! En 2001, Steve Ballmer traitait Linux de " cancer ".

Microsoft s'attend à ce que la première vague d'appareils IoT activés par Azure Sphere soit disponible dans les boutiques du monde entier d'ici la fin de l'année. Microsoft distribuera des SDK à toutes les personnes intéressées par Azure Sphere vers le milieu de l'année 2018.

Dernières nouvelles