Le nombre d'abonnés de Netflix continue de s'envoler

Imogen Poots

Imogen Poots

Cette progression permet à Netflix d'atteindre la barre symbolique des 125 millions d'abonnés dans le monde, dont 119 millions d'abonnés payants. Soit une hausse de 7,41 millions de souscripteurs, un record pour un premier trimestre. Disney va ainsi cesser de fournir des services à Netflix à partir de 2019 pour proposer sa propre offre. C'est à l'international, et particulièrement en Amérique Latine et en Europe, que la société a connu ses plus gros scores: 5,46 millions de clients à l'international, contre 1,96 million aux États-Unis.

Netflix a publié ses résultats trimestriels après-Bourse ce lundi. Au premier trimestre, le groupe californien a ainsi enregistré un bénéfice net de 290 millions de dollars, qui a bondi de 60% par rapport à la même période l'an passé. Rapporté par action, il s'établit à 64 cents, ce qui est conforme aux attentes moyennes des analystes et un cent au-dessus de ses propres anticipations. Désormais disponible dans 190 pays, Netflix compte désormais 68,3 millions d'abonnés à l'international.

Quant au chiffre d'affaires, il est ressorti sur la période à 3,7 milliards de dollars (en augmentation de 40%), un peu mieux que prévu par le groupe et conforme là encore aux attentes moyennes des analystes. Après avoir conquis 8,3 millions de nouveaux abonnés au dernier trimestre 2017, le géant américain de la vidéo à la demande garde le rythme avec 7,4 millions d'abonnés supplémentaires recrutés sur les trois premiers mois de l'année. La tendance devrait se confirmer au deuxième trimestre dans la mesure où la firme américaine prévoit des ventes à l'international supérieures à ses revenus sur son marché domestique.

"Nous ne ferions jamais cela à nos abonnés français" et "nous continuerons à célébrer nos films et nos réalisateurs dans d'autres festivals, mais malheureusement nous devons éviter Cannes pour l'instant de façon à ce que nos abonnés français, de plus en plus nombreux, puissent profiter de nos films originaux", dit le groupe dont le documentaire "Icarus", consacré au dopage dans le sport olympique russe, a reçu un Oscar début mars.

Dernières nouvelles