Renault : 1 400 recrutements en CDI supplémentaires pour CAP 2020

Test Drive- Renault Espace 5

Test Drive- Renault Espace 5Plus

Le groupe a pour ce faire signé avec les syndicats un avenant à l'accord CAP2020, le "contrat d'activité pour une performance durable" de Renault signé en janvier 2017.

Ces embauches sont associées à un effort de formation et à un élargissement des aménagements de fin de carrière.

Le groupe Renault a annoncé lundi qu'il prévoyait d'augmenter le nombre de recrutements en contrats à durée indéterminée (CDI) en France sur la période 2017 à 2019.

Cet avenant vise notamment à "renforcer et adapter [l'] offre de compétences aux nouveaux enjeux technologiques".

Renault veut embaucher 1 400 CDI supplémentaires jusqu'en 2019.

L'accord prévoit également 15 millions d'euros supplémentaires pour la formation des salariés. Le groupe s'adapte à la transformation de l'automobile avec le développement des voitures électriques et l'arrivée programmée du véhicule autonome.

Alors que Renault estime avoir procédé à 1000 créations nettes d'emplois l'an dernier en France, sur son périmètre industriel, il vise désormais plutôt à stabiliser ses effectifs. L'organisation met en avant le fait que les embauches ne sont pas supérieures aux nombres de départs au sein de Renault, et ne permettent donc pas les de compenser. Il a été signé par la CFDT, la CFE-CGC et FO. La CGT a en revanche refusé de signer l'avenant, comme elle l'avait déjà fait pour l'accord initial. L'accord prévoit d'étendre les aménagements de fin de carrière à toutes les catégories de salariés, toujours sur la base du volontariat.

Dernières nouvelles