Tesla suspend de nouveau la production de la " Model 3 "

Tesla Model 3 : un aperçu de la ligne de production

Tesla suspend encore la production de sa Model 3

Le constructeur de voitures électriques Tesla, qui tente de rattraper des retards conséquents dans la livraison de sa voiture "Model 3", a confirmé lundi qu'il allait temporairement en suspendre la production pour ajuster le processus de fabrication. Les détails évoqués dans cet article.

C'est la deuxième fois depuis février que le groupe stoppe la ligne d'assemblage de la Model 3 à son usine de Fremont, en Californie.

L'interview se poursuit ensuite sur la zone de production de la Model 3, une très courte séquence qui permet de jeter un coup d'œil sur l'assemblage de la Model 3. L'importance de la "Model 3" vient du fait que le fabricant vise le plus large public, celui de la classe moyenne, comptant ainsi sur le moins cher de ses véhicules dans un contexte de production de masse.

"Ces périodes sont destinées à améliorer l'automatisation et à traiter systématiquement les goulots d'étranglement afin d'augmenter les taux de production", a déclaré lundi 16 avril 2018 un représentant du groupe.

Plusieurs centaines de milliers de Model 3 ont déjà été pré-commandés par des automobilistes mais la fabrication du véhicule peine à suivre le rythme par rapport aux prévisions initiales de production. Or, début avril, le rythme de production était légèrement supérieur à 2.000 voitures par jour. "Ce n'est pas inhabituel, voire même normal quand la production augmente".

Une nouvelle fois, la production de la Tesla Model 3 est suspendue.

Pour sa part, le site d'informations BuzzFeed (qui a été le premier à évoquer la suspension de la production de la "Model 3") souligne que les salariés de Tesla qui travaillaient sur la production du modèle à venir n'avaient pas été informés sur l'interruption de la production. "L'automatisation excessive à Tesla (avait été) une erreur", reconnaisait-il dans un tweet publié ce vendredi.

Il a également déclaré sur Twitter que Tesla serait rentable, qu'il disposerait d'un flux de trésorerie positive aux troisième et quatrième trimestres et qu'il n'aurait pas besoin de lever des fonds. Si cette prévision de monsieur Musk se concrétise, ce sera une grande première depuis la création de la marque automobile en 2003.

Dernières nouvelles