Europe 1 stoppe l'hémorragie, RTL toujours en tête — Audiences radio

Patrick Cohen à la conférence de presse de la rentrée du pôle radio

3 Patrick Cohen sur Europe 1:"Ce n'est pas encore gagn

Entre les mois de janvier et mars, Europe1 n'a pas réussi à redresser de façon significative ses audiences, selon les chiffres de Médiamétrie publiés jeudi.

Europe 1 affiche en janvier-mars une audience cumulée de 6,8 %, quittant de peu son plus bas historique atteint en novembre-décembre 2017 (6,6 %), mais perdant 0,9 point sur un an. Avec près de 3,7 millions d'auditeurs chaque jour en moyenne, la grande radio généraliste reste toujours devancée par RMC (7,5%, -0,4 point), qui se félicite de devenir la première radio commerciale ex-aequo avec NRJ en part d'audience sur les 25-49 ans, et France Bleu (7,1%, +0,3).

" Cette première phase était indispensable au renouveau de la station tant dans ses contenus éditoriaux que dans sa stratégie digitale et s'ouvre désormais la voie de la reconquête", a fait valoir Frédéric Schlesinger, vice-président et directeur général d'Europe 1 dans un communiqué. Trois autres transfuges de Radio "seraient sur le départ" affirme l'hebdomadaire: Patrick Cohen, le présentateur de la matinale, le directeur délégué d'Europe1 en charge des programmes et de l'antenne, Emmanuel Perreau et le directeur adjoint du pôle radio, Jean Beghin.

Europe 1 stoppe sa chute.

Après une forte période d'actualité liée à l'élection présidentielle début 2017, France Inter recule légèrement en janvier-mars 2018 à 11,3 % (-0,3 point).

La radio, dirigée par Eric Revel, a réalisé une audience cumulée moyenne de 7.1%, soit une hausse de 0.3%, et une part d'audience de 6.5%. La station perd 0,9pt en une vague. Toutes stations confondues, la radio perd 0,7 point d'audience sur un an mais demeure écoutée par près de 8 français sur 10 (79,5 %).

Dernières nouvelles