Le discours inquiétant d'Ibrahim Amadou — LOSC

Lala et Amadou

Lala et Amadou

Loin de vouloir faire preuve d'optimisme à tout-va, Christophe Galtier a pourtant trouvé un élément positif dans la période de crise qui touche le LOSC.

"J'ai la même impression que lui, que certains joueurs ne sont pas impliqués par cette histoire de maintien". En tout cas au niveau du calendrier.

Blessé aux adducteurs depuis le match face à Amiens (0-1), le capitaine du LOSC Ibrahim Amadou espère revenir sur les terrains le 28 avril prochain face au FC Metz. Soit deux rencontres face à des concurrents directs pour le maintien. Ça va être compliqué si on n'arrive pas à mobiliser tout le monde pour les cinq derniers matchs. Nous sommes barragistes à l'heure où l'on se parle pour un but d'écart. "Aujourd'hui, le goal-average pourrait être décisif en fin de saison".

Embourbé au fond du classement, le LOSC va devoir se serrer les coudes pour espérer se maintenir. On n'est pas comme Marseille ou Lyon, où dès le début on a déjà un statut dans le championnat et on peut se permettre de dire qu'on va jouer la Ligue des Champions ou la Ligue Europa. "J'y crois fermement", a ainsi lâché Christophe Galtier en conférence de presse ce jeudi.

Dernières nouvelles