Après Canal +, Vincent Bolloré cède sa place chez Vivendi

Vivendi Elliott réitère sa demande de changement au sein de TIM

Vivendi: Yannick Bolloré remplace son père à la présidence

Vincent Bolloré prend du recul dans le secteur des médias.

L'investissement du groupe familial dans Mediobanca, dont il détient actuellement près de 8%, s'est avéré très lucratif, a-t-il observé lors de l'assemblée générale des actionnaires.

"Je proposerai tout à lheure de nommer Yannick Bolloré à la présidence du conseil de surveillance de Vivendi ", a déclaré l'industriel breton avant d'ajouter qu'"il faut céder la place aux jeunes ".

Yannick Bolloré, 38 ans, est actuellement le PDG d'Havas, absorbé par Vivendi l'an dernier.

Elliott écrit dans un communiqué que sous le contrôle de Vivendi, l'opérateur télécoms italien a connu une sous-performance boursière "profonde et continue" et que le groupe a réalisé des "faux pas stratégiques répétés". "Le conseil de surveillance a décidé à l'unanimité de nommer Monsieur Yannick Bolloré à sa présidence en remplacement de Monsieur Vincent Bolloré entré dans sa 67ème année", indique le texte. Son ambition de faire alliance avec le groupe Mediaset pour créer un géant latin des médias a fait un flop.

Le fonds activiste Elliott dit jeudi être conforté dans sa demande de changement de gouvernance chez Telecom Italia (TIM) suite aux dernières déclarations de Vivendi.

Dernières nouvelles