Fusion iOS et macOS : le patron d'Apple douche (encore) la rumeur

Malgré Marzipan, Cook ne veut toujours pas fusionner iOS et macOS

Tim Cook ne veut pas de fusion entre le Mac et l'iPad

"Pas ce que les utilisateurs veulent ", selon Tim Cook Dans une interview accordée au The Sunday Morning Herald, le CEO d'Apple Tim Cook a expliqué pourquoi il ne pensait pas qu'un hybride iPad/Mac puisse être une bonne idée pour les utilisateurs. Le début d'une fusion des systèmes d'Apple? Les deux systèmes d'exploitation continueront de vivre séparément, ce qui n'empêche pas évidemment le travail en commun. Il faut dire que Tim Cook a souvent déclaré à la presse qu'il utilisait son iPad comme " ordinateur principal", des déclarations qui inquiétaient de nombreux fans des ordinateurs de la marque.

"Nous ne croyons pas qu'il faille édulcorer l'un au profit de l'autre".

Au bureau, il utilise habituellement un Mac pour travailler, et un iPad à la maison (en 2014, il déclarait réaliser 80% de son travail sur une tablette). " Une des raisons qui font que ces deux produits sont fantastiques c'est que nous les poussons à faire ce qu'ils font bien". Mais j'utilise tout et j'aime tout. " conclut Tim Cook qui ne veut froisser aucune gamme de produit (sic). Et si vous commencez à fusionner les deux. vous commencez à faire des concessions et des compromis.

Mais la fusion des deux expérience en une expérience unifiée n'est toujours pas à l'ordre du jour. Mais beaucoup de choses ont changé depuis: iOS et macOS se rapprochent (le projet Marzipan qui devrait être annoncé cette année devrait permettre l'apparition d'applications universelles pour l'iPhone, l'iPad et le Mac), et les processeurs ARM jusqu'ici réservés aux appareils mobiles d'Apple semblent être de plus en plus proches de leur arrivée sur Mac (le premier ordinateur pommé équipé d'une puce directement conçue par Apple pourrait même voir le jour dès 2020).

Indiquant que "peut-être que l'entreprise [ndlr: Apple] serait finalement plus efficace" si les deux plateformes fusionnaient, il a souligné qu'il "n'est pas question de cela", notamment car il ne pense pas "que ce soit ce que les gens veulent".

Dernières nouvelles