Bientôt des scooters en libre-service dans les villes européennes

Cityscoot vise une flotte de 10.000 scooters fin 2019 contre 1.650 aujourd'hui et envisage de se déployer en région mais aussi à l'étranger

Cityscoot lève le voile sur son plan de développement

La start-up de location de scooters électriques n'en finit plus de grandir.

En tout, 6 000 scooters en libre-service d'ici la fin de l'année et jusqu'à 10 000 en 2019. Quant aux ambitions internationales, elles démarreront pour Cityscoot à Milan et à Genève. Sous peu, elle devrait déployer 500 scooters à Nice. Libre aux utilisateurs de choisir parmi trois niveaux de puissance sur leur appli mobile. Le modèle économique de Cityscoot se base sur le paiement à l'usage, 0,28 euros par minute, rapporté à 0,20 euros en cas d'achat d'un pack prépayé de 100 minutes. Les scooters, les batteries principales et leurs prolongateurs d'autonomie sont fabriqués en Europe (respectivement en Pologne, Allemagne et France).

Pour accompagner son expansion, CityScoot va faire appel à 200 nouveaux salariés, un recrutement d'ampleur puisque l'entreprise ne compte aujourd'hui que 150 salariés. La start-up revendique 2 millions de trajets depuis deux ans et 75.000 utilisateurs inscrits.

Dernières nouvelles