Des cerveaux de porcs maintenus en vie par des chercheurs — Etats-Unis

Cerveau

CC Pawel Loj

Des chercheurs de l'université de Yale aux Etats-Unis ont mené une expérience sur des cerveauxde cochons obtenus auprès d'un abattoir. Des chercheurs américains ont annoncé avoir réussi à garder en vie pendant 36 heures, des cerveaux de cochons décapités, a révélé la revue américaine scientifiqueMIT Technology reviews. Son équipe a restauré la circulation des vaisseaux sanguins présents dans les cerveaux grâce à un système de pompes et de poches de sang artificiel chauffé à température corporelle. Par contre, aucune preuve n'a été avancée que ces cerveaux avaient eu une forme de conscience. Grâce à ce système, appelé BrainEx, des milliards de cellules de ces cerveaux ont été maintenues en bonne santé et capables d'une activité normale, selon l'article citant la présentation de Nenad Sestan. Elles représentent aussi un espoir pour faire avancer la recherche sur les traitements de certains cancers et de la maladie d'Alzheimer.

Cette technique pose cependant de nombreux problèmes éthiques, soulevés par Nenad Sestan lui-même, indique le MIT Technology Review. Elles pourraient offrir aussi des espoirs pour faire avancer la recherche sur les traitements de certains cancers et de la maladie d'Alzheimer.

Par contre, plusieurs questions peuvent se poser si cette technique serait expérimentée sur des humains, entre autres la personne dont le cerveau serait maintenu en vie garderait-elle notamment des souvenirs, une identité ou des droits? Mais la prouesse s'arrête là: cette semaine, 17 grands spécialistes de la bioéthique, parmi lesquels Sestan, ont en effet signé une tribune dans le journal Nature pour expliquer que les essais sur le cerveau humain nécessitaient une réglementation spécifique.

Dernières nouvelles