Un contrôle antidopage avant Salzbourg

OM: La lutte antidopage riposte après les critiques de l'OM

Un contrôle antidopage avant Salzbourg

Mardi, des contrôleurs de l'AFLD (agence française de lutte contre le dopage) se sont présentés au centre d'entraînement Robert Louis-Dreyfus pour contrôler certains joueurs olympiens (5 au total), dont Steve Mandanda, pourtant absent des terrains durant plusieurs semaines. L'OM reproche à cette opération, qui visait une petite partie de l'effectif marseillais, d'avoir désorganisé le travail prévu ce jour-là.

L'Olympique de Marseille a subi un contrôle anti-dopage inopiné hier qui n'a pas beaucoup plus au sein du club. "Contrôler des joueurs deux jours avant une échéance importante est tout à fait habituel", a indiqué Mathieu Teoran, le secrétaire général de l'AFLD (propos relayés par L'Équipe). Nous l'avons déjà fait et nous continuerons à le faire. Nous entretenons également les meilleures relations avec la Ligue de football professionnel qui collabore de manière exemplaire à la lutte contre le dopage en imposant aux clubs professionnels de nous transmettre leur planning d'entraînement, justement pour faciliter ces contrôles hors compétition. Avec les joueurs, ça s'est extrêmement bien passé.

Dernières nouvelles