Grève Air France : 85% des vols assurés ce lundi 7 mai 2018

Air France

France Air France"l'Etat n'est pas là pour éponger les dettes prévient Bruno Le Maire

Elle dirigea notamment la RATP et la SNCF et est administratrice indépendante au sein du conseil d'administration de la compagnie aérienne depuis 2017.

Invité dimanche 6 mai de BFMTV, Bruno Le Maire a déploré les positions des syndicats de la compagnie aérienne, en grève pour réclamer une hausse de salaire.

Et d'asséner: "Ceux qui pensent que quoi qu'il arrive, l'Etat arrivera à la rescousse d'Air France et épongera les pertes d'Air France se trompent". Le ministre de l'Economie a estimé que la priorité était au rétablissement du "dialogue social" et de la "compétitivité" pour permettre d'affronter la concurrence internationale dans le... "Comme ministre de l'Economie, je suis comptable du bon emploi de l'argent des Francais", a mis en garde le ministre.

Jean-Marc Janaillac, le PDG d'Air France a démissionné, vendredi, après le rejet du projet d'accord salarial qu'il proposait aux personnels et sur lequel il avait misé son maintien à la tête de l'entreprise. La direction d'Air France prévoit d'assurer "près de 85 %" des vols lundi, au 14e jour d'une grève par épisodes.

Au global, il s'agit du taux d'annulation le plus bas enregistré depuis le début du mouvement, à égalité avec le 3 mai où une érosion de la mobilisation du personnel avait aussi été constatée. À titre de comparaison, le taux de grévistes des pilotes a oscillé entre 27 % et 36 % en février, mars et avril.

Dans un communiqué publié dimanche, Air France dit déplorer la poursuite des grèves "alors même que la période qui s'ouvre ne permet pas d'engager une quelconque négociation pour y mettre fin".

En attendant de trouver son remplaçant, le conseil d'administration d'Air France a demandé samedi à Jean-Marc Janaillac d'assurer ses fonctions jusqu'au 15 mai, date à laquelle "une solution de gouvernance de transition" sera mise en place. "J'en appelle au sens des responsabilités de chacun, des personnels navigants, des personnels au sol, des pilotes qui demandent des augmentations de salaire qui sont injustifiées: 'prenez vos responsabilités, la survie d'Air France est en jeu'", a-t-il ajouté.

"Quand on a le niveau de rémunération actuel des pilotes, que l'on sait que l'entreprise est en danger, on ne demande pas des revendications salariales aussi élevées", a-t-il asséné.

Dernières nouvelles