L'hôpital américain de Neuilly licencie un infirmier soupçonné de viol

Paris Une malade violée à l'hôpital par un infirmier récidiviste

Un infirmier viole une patiente à l'hôpital et lui envoie un SMS : « Désolé ma belle »

Une affaire embarrassante au coeur du très chic hôpital américain de Neuilly.

Les faits révélés par Le Parisien ce mercredi datent du 4 février. Le soir venu, son infirmier de garde lui donne ses médicaments. "Assommée de cachets, elle ne réagit pas", écrit le quotidien régional. Elle met de côté ces vagues souvenirs, qu'elle attribue à son traitement, jusqu'à ce qu'elle reçoive un SMS d'un correspondant inconnu écrivant "Désolé ma belle". Questionnant le personnel médical présent sur place, les doutes de la jeune trentenaire s'envolent peu à peu.

La patiente décide alors de déposer une plainte. Les enquêteurs vont rapidement remonter la piste de l'auteur de ce texto et découvrir qu'il s'agit d'un infirmier de l'hôpital. Ce dernier, dont le nom apparaît déjà au Fichier judiciaire des auteurs d'agressions et infractions sexuelle (Fijais), a déjà été condamné pour agression sexuelle sur personnelle vulnérable il y a sept ans, toujours selon les informations du Parisien.

Le suspect, qui nie les faits qui lui sont reprochés, a été interpellé à son domicile dans les Hauts-de-Seine. Des analyses sont actuellement en cours alors que des traces de sperme ont été relevées.

Dernières nouvelles