Total signe un contrat avec Sonatrach pour 1,4 milliard de dollars

Algérie : Total signe un accord de 1,5 milliard $ avec Sonatrach pour installer une usine pétrochimique

Total signe un contrat avec Sonatrach pour 1,4 milliard de dollars

Le projet, encore soumis à l'approbation des autorités algériennes, comprend une usine de déshydrogénation de propane (PDH) et une unité de production de polypropylène (PP, un plastique) d'une capacité de 550.000 tonnes par an.

Une société mixte sera créée entre la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach et le groupe français Total pour la réalisation, le développement et l'exploitation d'un complexe pétrochimique. Le projet, dont le lancement des travaux est prévu dans un an, permettra d'assurer une couverture totale des besoins du pays en polypropylène, qui est actuellement importé, ainsi que la création d'emplois directs avec 6000 personnes en phase de construction et 600 personnes en phase d'exploitation commerciale.

Le polypropylène est utilisé dans de nombreux domaines et en particulier dans l'emballage, l'industrie automobile, l'électroménager, le sanitaire et le textile.

D'un investissement de l'ordre de 1,5 milliard de dollars pour les deux partenaires, qui lanceront les études d'ingénierie de détails au courant du deuxième semestre 2018, ce projet sera financé à hauteur de 30% en capitaux propres et de 70% en emprunt bancaire. Les besoins de l'Algérie en polypropylène sur la période 2018-2023 seront de 500.000 tonnes pour un montant estimé à plus de 650 millions de dollars.

"Ce projet sinscrit dans notre stratégie de développement de la pétrochimie, notamment en ce qui concerne la transformation des matières premières en Algérie, pour mieux valoriser nos produits par rapport à leurs exportations en nature ainsi que la création demplois ".

La production de polypropylène sera destinée en priorité au marché algérien mais Total se chargera de la commercialisation du reste de la production en Europe.

Patrick Pouyanné, PDG de Total, a souligné dans le communiqué "l'opportunité de renforcer notre coopération avec Sonatrach en investissant conjointement dans l'aval, au-delà des relations de longue date que nous entretenons ensemble dans l'exploration-production".

A ce propos, le premier responsable du groupe Total a fait savoir que les deux parties, outre la pétrochimie, devraient également lancer des partenariats dans d'autres domaines qui seront dévoilés incessamment.

Dernières nouvelles