Golden State frappe fort en s'imposant à Houston

Rockets-Warriors une

NBA: Golden State gagne d'entrée à Houston et reprend l'avantage du terrain en finale à l'Ouest

Avant d'assommer, au retour des vestiaires, Houston, finalement battu 119 à 106 devant son public lors du match n°1 de la finale de conférence Ouest.

Ils ont du coup récupéré l'avantage du terrain. Les Rockets du toujours aussi complet Draymond Green (5 points, 9 rebonds, 9 passes, 2 interceptions, 2 contres) profitaient du passage du MVP des Finals 2017 pour revenir au contact dans le sillage de l'inévitable Harden, prenant les choses en main sur pratiquement chacune des actions des Texans, mais Thompson prenait parfaitement le relais de Durant, Curry en remettait une couche et Golden State s'envolait au score.

Tout avait bien commencé pour Houston, qui a rapidement mené 9-2 avant de voir le champion en titre réagir (13-12). Une nouvelle accélération des hommes de Mike D'Antoni (21-12) a laissé penser que Golden State allait vivre une soirée compliquée face à la franchise qui a terminé la saison régulière en tête à l'Ouest mais Durant et Thompson ont alors entamé leur long travail de sape, permettant aux Dubs de revenir à un point à l'issue du premier quart (30-29). Après deux premières périodes équilibrées (56-56), les Californiens ont fait pencher la balance dans les deux derniers quarts.

James Harden anime la fin de la demie!

Du côté des Rockets, James Harden a amassé pas moins de 41 points et sept mentions d'assistance.

Mais les Rockets ont peiné à contenir Durant tout au long du match, et ça ne s'est pas amélioré quand Trevor Ariza a écopé de sa cinquième faute et a dû être cloué au banc avec 10 minutes à jouer au troisième quart avec les Warriors en avance par trois points. Golden s'impose ainsi 119 à 106. De quoi compenser la domination de Houston aux rebonds (42-37), un détail à régler pour le match 2.

Dernières nouvelles