La compagnie s'excuse pour un train en avance de 25 secondes — Japon

Au Japon, une compagnie de chemin de fer s'excuse pour un train à l'avance

Au Japon, une compagnie de chemin de fer s'excuse pour un train avec 25 "inexcusables" secondes d'avance

Si en Belgique on a tendance à applaudir ou se frotter les yeux quand un train est à l'heure, au Japon c'est la routine. Il faut dire que les Japonais sont réputés pour une rigueur et une ponctualité à toute épreuve. Un incident survenu vendredi dernier et repéré par le quotidien français 20 Minutes en est la preuve concrète. Le chef de gare avait mal compris l'horaire et a donné le feu vert au train qui n'a pas pu laisser tous les passagers embarquer. Soit vingt-cinq secondes d'avance.

Ce n'est pas la première fois qu'une compagnie japonaise présente ses excuses pour une avance aussi infime. L'un d'entre eux a même émis une plainte officielle auprès de la compagnie, la West Japan Railway. "Le grand désagrément infligé à nos clients était vraiment inexcusable, a-t-elle déclaré".

C'est donc un incident considéré comme grave au pays du Soleil levant qui s'est déroulé vendredi dernier: le train au départ de la gare de Notogawa à destination de Nishi-Akashi prévu à 7h12 s'est mis en route à 7h11 et 35 secondes. "Nous allons sérieusement évalué notre conduite pour que cela ne se reproduise plus jamais".

Dernières nouvelles