La SNCF ne sera pas privatisée assure Edouard Philippe

Un projet caché de privatisation remet le feu aux poudres

Un document évoque à demi-mots la possibilité de privatiser des filiales de la SNCF

Interrogé sur l'éventualité d'une privatisation de la SNCF, après de nouvelles inquiétudes des syndicats quant à une cession d'une partie de l'entreprise, le Premier ministre s'est montré catégorique: "Ma réponse est non". Selon le chef du gouvernement, "La loi sera sans ambiguïté" sur ce sujet. "La loi sera sans ambiguïté ".

Ce compte-rendu déroule également les éventuels amendements que pourrait déposer le ministère des Transports dans les mois à venir, à savoir la gestion des gares, qui pourrait être confiée à une filiale détenue par SNCF Réseau, la date d'ouverture à la concurrence en Île-de-France, prévue en 2033, qui pourrait être avancée d'un an mais aussi un rapport gouvernemental sur "l'état du réseau et les lignes les moins circulées".

"On ne veut laisser aucune place au fantasme de la privatisation": invité de RMC, lundi matin, Jean-Baptiste Djebbari, député LREM et rapporteur du projet de loi sur la réforme ferroviaire, a annoncé que l'"incessibilité" de la SNCF serait inscrite dans la loi.

"Nous pouvons discuter pour améliorer le texte"J'ai exprimé aux organisations syndicales ma fermeté sur certains sujets: l'ouverture à la concurrence, la transformation de l'entreprise et la fin du recrutement au statut. Nous ne reviendrons pas dessus", affirme Édouard Philippe".

Le texte va être examiné au Sénat à partir du 29 mai en séance publique. En deux fois en 2020 puis en 2021? Tout ce que je peux dire, c'est que cette reprise de dette ne sera ni minimale ni totale, mais substantielle. (.) Si ça doit servir, je vous le dis clairement, au Sénat, je proposerai de rajouter ce terme 'incessible'. "Le Premier ministre souligne également l'" impact très dur " de la grève, qui " a été conçue pour ça ". Le rôle des syndicats est éminent et il n'a jamais été contesté. Mais il est faux de dire que nous n'entendons pas ce qui est dit.

Dernières nouvelles