"Massacre" à Gaza: la Turquie accuse les États-Unis

«Terrorisme d'Etat» : la Turquie rappelle ses ambassadeurs en Israël et aux Etats-Unis

Gaza: le président turc accuse Israël de «terrorisme d'État» et de «génocide»

Ce lundi, une cinquantaine de Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens dans la bande de Gaza alors qu'ils protestaient contre le transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem. "Les musulmans du monde sont mobilisé contre les agissements d'Israël, qui sont appuyés par les Etats-Unis. Israël est un État terroriste", a déclaré M. Erdogan à des étudiants turcs à Londres, dans un discours retransmis à la télévision. "Je condamne ce drame humanitaire, ce génocide, d'où qu'il vienne, d'Israël ou d'Amérique".

Le 14 mai, le gouvernement turc a annoncé qu'il rappelait ses ambassadeurs à Washington et à Tel-Aviv "pour consultations".

Il n'a pas fourni d'autres précisions.

"En transférant son ambassade à Jérusalem, l'administration américaine a sapé les chances d'un règlement pacifique et provoqué un incendie qui causera davantage de pertes humaines, des destructions et des catastrophes dans la région", avait-il ajouté. "Nous condamnons vigoureusement ce vil massacre".

"L'administration américaine est autant responsable qu'Israël de ce massacre", a déclaré le porte-parole du gouvernement turc, Bekir Bozdag, sur Twitter.

Le chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu, a pour sa part dénoncé "un massacre" et le "terrorisme d'Etat" en réagissant au lourd bilan de morts palestiniens dans la bande de Gaza.

Dernières nouvelles