Véhicules autonomes : expérimentations à venir sur les routes françaises

Voitures autonomes:

Véhicules autonomes : les tests sans chauffeur en France en 2019

"La loi Pacte (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises, NDLR) prévoira que les expérimentations sur routes ouvertes seront possibles sur tout le territoire français jusqu'au niveau 5 d'autonomie, c'est-à-dire en l'absence de tout conducteur", a déclaré le ministre dans un discours à Paris présentant la stratégie du Gouvernement sur les véhicules autonomes.

"C'est une très bonne nouvelle", se réjouit-on chez PSA, deuxième constructeur européen (marques Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) qui a démarré ses tests en 2015 et compte aujourd'hui une vingtaine de démonstrateurs de véhicules autonomes.

Le dossier avance. Anne-Marie Idrac, à qui a été confiée une mission sur le véhicule autonome en tant que "haute responsable pour la stratégie nationale de développement des véhicules autonomes ".

Si le gouvernement veut faire de la France l'un des pays leaders en matière de voiture autonome, l'Ile-de-France veut être à la pointe de cette révolution. Les questions des responsabilités en cas d'accident mais aussi la nécessité d'une information aux acheteurs de véhicules permettant une conduite autonome devront trouver des réponses d'ici la fin de l'année.

Mais la course est mondiale et la complexité des chantiers poussera à des coopérations européennes face à la Chine et aux Etats-Unis. "Ce serait une menace pour nos constructeurs si nous accusions un retard sur cette technologie". "Nous constituons une 'équipe de France de la mobilité autonome' pour faire de la France un territoire pionnier" dans ce domaine.

Depuis fin 2014, 54 autorisations d'immatriculation pour des expérimentations de véhicules autonomes ont été délivrées en France, dont 26 pour des voitures particulières, des chiffres en forte accélération depuis l'an dernier.

Renault prévoit la commercialisation de quinze voitures semi-autonomes d'ici 2022.

D'autres acteurs français, des start-ups, comme Navya, ou des équipementiers, comme Valeo ou Faurecia, sont également fortement impliqués dans ces innovations.

Dernières nouvelles