10 enfants trouvés dans des conditions horribles

Californie: 10 enfants torturés à des

Twitter

Leurs enfants ont été découverts dans "des conditions de vie horrible ".

Un couple est poursuivi aux Etats-Unis pour négligence et actes de torture après que la police a découvert chez eux leurs dix enfants vivant dans des conditions atroces. Les parents des enfants, qui étaient scolarisés à domicile, Jonathan Allen, 29 ans, et Ina Rogers, 30 ans, sont accusés d'abus physiques et de torture à leur encontre, rapporte, mercredi 16 mai, le Guardian.

C'est la mère, Ina Rogers, qui prend contact avec les autorités à la fin du mois de mars pour signaler la disparition de son fils de 12 ans, qui n'était pas rentré à la maison. "Selon ses déclarations, le chaos qui régnait chez elle était dû à ses recherches intenses pour retrouver son fils". Ils découvrent rapidement une habitation vétuste, sans aucune hygiène. Âgés de 4 mois à 12 ans, ils vivaient avec leurs parents dans une maison à Fairfield, et ont détaillé à la police de "graves abus physiques et émotionnels".

C'était "un environnement dangereux et sale, où se trouvaient des poubelles empilées, de la nourriture périmée au sol, des excréments humains et d'animaux, des débris partout", a décrit le lieutenant de police Greg Hurlbut. Le dixième, le petit garçon disparu, est retrouvé quelques instants plus tard endormi sous un buisson, indique CBS.

Pire encore, les autorités interrogent les enfants et se rendent compte qu'ils sont maltraités.

Huit enfants racontent avoir été brûlés, frappés et avoir même reçu des coups de balles de carabine à air comprimé.

La procureure adjointe du comté de Solano, Sharon Henry, a de son côté affirmé que cette torture avait été menée "à des fins sadiques". Il fait face à neuf chefs d'accusation pour torture et six chefs de violences sur des enfants. Les enfants, eux, ont été confiés à la sœur et à la mère d'Ina Rogers. "Je m'efforce d'être une bonne mère pour mes enfants, affirme-t-elle alors". Mon mari a beaucoup de tatouages, il fait un peu peur donc c'est facile de penser que c'est un monstre, mais il n'en est pas un. Arrêtée en mars, Ina Rogers, la mère des enfants, a été libérée sous caution. "Je suis une mère incroyable".

Celle-ci nie les faits et les accusations à l'encontre de son mari. Les dix enfants ont été retirés de la maison et placés aux soins des services sociaux. Jonhatan Allen, dont la caution a été fixée à 5,2 millions de dollars, a plaidé non coupable.

Dernières nouvelles