Sporting : Les joueurs et le staff violemment agressés

Bas Dost fait partie des joueurs du Sporting Portugal violemment agressés

Bas Dost fait partie des joueurs du Sporting Portugal violemment agressés

Après avoir forcé la sécurité, ils sont allés à la rencontre de l'effectif professionnel pour agresser physiquement joueurs et entraîneurs. Ils ont aussi pris à partie les joueurs, dont le buteur Bas Dost, meilleur buteur de l'équipe, qui a reçu plusieurs coups sur le haut du visage.

Pendant leur attaque qui a duré environ quinze minutes selon les médias portugais, ils ont également saccagé les vestiaires, déclenché les alarmes incendie à l'aide de fumigènes et brutalisé le personnel du club. Ce mardi en fin d'après-midi, les joueurs et le staff du Sporting Portugal ont été victimes d'une violente agression au centre d'entrainement du club, situé à Alcochete, dans la banlieue de Lisbonne. Après cet évènement, l'entraînement a immédiatement été suspendu. Dans un communiqué publié dans la soirée sur Facebook, le club lisboète a fait part de sa consternation. "Le Sporting condamne avec véhémence les événements qui se sont déroulés aujourd'hui à l'Académie sportive".

Le Sporting a également fait savoir qu'il mettrait tout en oeuvre pour imputer "l'entière responsabilité" et exiger des sanctions pour ceux qui ont agi de manière "absolument pitoyable".

Dans une interview diffusée sur la chaîne de télévision du club, son président, Bruno de Carvalho, évoquait une "situation atroce" tout en assurant que les mesures nécessaires seraient prises. Le Sporting, ce n'est pas cela, le Sporting, ça ne peut pas être cela.

"Je laisse ici un message de solidarité avec les joueurs et les entraîneurs qui ont été agressés". " Troisième du championnat portugais (et donc non qualifié pour la Ligue des champions), le Sporting a encore un match à disputer cette saison, la finale de Coupe du Portugal dimanche prochain contre le Desportivo de Aves".

Mais les supporters du club qui n'a plus été champion depuis 2002 ont eu du mal à avaler la défaite sur le terrain du Maritimo Funchal dimanche lors de la dernière journée du championnat (2-1).

Les résultats sportifs étaient déjà à l'origine des fortes secousses qu'avait connues l'institution 'sportinguiste' au début du mois d'avril. Hier soir, d'autres groupes de supporters se sont mobilisés pour apporter leur soutien aux joueurs et dirigeants, mais certains Vert-et-Blanc voudraient déjà quitter la capitale à la fin de la saison.

Dernières nouvelles