70 personnes soumises à un dépistage de la tuberculose — Brive la gaillarde

Adobe Stock

Adobe Stock

Les élèves et professeurs de l'établissement scolaire doivent être dépistés selon les informations du réseau des radios locales publiques. En cas d'infection, des antibiotiques seront prescris. La tuberculose va se traduire par une fièvre, une toux persistante, des crachats teintés de sang, une perte d'appétit, des sueurs nocturnes et des douleurs thoraciques.

Le mercredi 9 mai, les parents d'élèves du lycée d'Arsonval ont été réunis et informés sur les modalités de dépistage.

Ce dépistage ciblé a débuté lundi 14 mai. La procédure se déroule en lien avec le centre hospitalier de Brive et l'agence régionale de santé.

Ils subissent une radio pulmonaire et une prise de sang. Après une étudiante en première année à l'université de Poitiers, c'est une élève de seconde d'un lycée de Brive qui a contracté la maladie très contagieuse. Après trois jours de dépistage, la moitié du public ciblé a déjà été pris en charge.

Dernières nouvelles