Fallou Séne tué, les étudiants manifestent à l'université de Dakar

Grève illimitée jusqu’à nouvel ordre’’ mot d’ordre des étudiants de l’ugb

Grève illimitée jusqu’à nouvel ordre’’ mot d’ordre des étudiants de l’ugb

" Nous regrettons cet incident survenu à Saint Louis. La revendication (des étudiants) était principalement un problème de bourse", a précisé le ministre de l'Intérieur.

"Dans ces conditions, l'assassinat d'étudiants relève de la responsabilité personnelle du chef de l'Etat M. Macky Sall, qui devra, le moment venu, rendre des comptes au peuple sénégalais", a indiqué le Pds, qui ajoute dans son communiqué, que ce crime est intervenu contre les étudiants qui réclamaient vainement le paiement de leurs bourses et qui ont, en désespoir de cause, décidé de rentrer dans les restaurants universitaires pour se nourrir.

Après la mort du jeune homme, des étudiants ont saccagé le bâtiment abritant la direction des œuvres universitaires et le siège du rectorat de l'UGB.

Plusieurs autres étudiants ont été blessés de même que des forces de l'ordre, rapporte la même source.

En dehors de l'université, des étudiants ont caillassé une maison dont qui appartiendrait au ministre de l'Enseignement supérieur, Marytew Niane, originaire de la région de Saint-Louis. Dans l'université, divers débris jonchaient le sol au milieu de documents administratifs vandalisés, de portes et vitres brisées, après le passage des étudiants. Depuis quelques jours, il y avait des difficultés au niveau de l'université.

En signe de solidarité, des étudiants ont manifesté dans au moins quatre des cinq universités publiques du Sénégal.

Les deux derniers cas de décès d'étudiants tués dans le pays lors de confrontations avec les forces de l'ordre remontent à 2001 et 2014, à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Dernières nouvelles