"La défaite n'enlève rien à l'épopée de Marseille" — Rudi Garcia

Pin	 Supporters utilisant des fumigènes lors de la finale de l'Europa League. AFP							Whatsapp			Twitter			Facebook			Commentaires 0

Pin Supporters utilisant des fumigènes lors de la finale de l'Europa League. AFP Whatsapp Twitter Facebook Commentaires 0

C'est un Diego Simeone apaisé comme rarement qui s'est présenté à la presse mercredi soir après la victoire de l'Atletico Madrid sur l'OM en finale de la Ligue Europa (3-0). Nous avons commis une erreur sur notre relance et la construction de départ de l'action qui nous a coûté l'ouverture du score. "En deuxième mi-temps, ils ont haussé leur niveau et ça a été difficile pour nous", a-t-il analysé. En effet, il y a plus d'expérience de leur côté et il y a aussi des joueurs dont on connaît tous la valeur.

R.G.: "Sur ce genre de match, il faut disposer de ses meilleurs joueurs au meilleur niveau". Il ne faut pas rougir de cette défaite. Il allait mieux de jour en jour. Il avait une appréhension pour jouer de manière libéré et de frapper fort dans le ballon. "Mais sur ce genre de match c'était des risques à prendre". Même diminué, il a pu faire une passe décisive sur Valère Germain. Et sur le coup, on perd aussi un formidable tireur de coup de pieds arrêtés. "L'Atlético, même s'il ne prend pas beaucoup de buts, en prend quelques uns sur phases arrêtées". Il fallait faire des choix.

Dimitri Payet est également aligné d'entrée malgré sa petite forme en raison d'une élongation contractée à la cuisse la semaine passée. "Sur des matchs comme ça, il faudrait pouvoir compter sur tout le monde à 100% de leurs capacités, donc le fait de perdre Dimitri a été préjudiciable évidemment". Comme on était mené, il était logique de faire rentrer un joueur offensif comme Max Lopez. Avec ce groupe mais à 100%, nous aurions pu rivaliser plus longtemps avec ce monstre qu'est l'Atletico. Ce n'est pas très important, le mal est fait, Griezmann en a profité. "Les torts sont partagés, je pense, c'est du 50-50".

"On aura appris de cette finale". Nous avons envie de revivre cela et la défaite de ce soir n'enlève rien à l'épopée de Marseille. On a réussi à mettre le peuple marseillais et une partie de la France derrière nous.

Dernières nouvelles