Un homme meurt après l'explosion de sa cigarette électronique — Etats-Unis

Edition numérique des abonnés

Un Américain de 38 ans décède dans l'explosion de sa cigarette électronique

Si de nombreux incidents ont déjà été relevés dans le cadre de l'utilisation d'une cigarette électronique aux Etats-Unis, il semblerait que ce soit le premier décès enregistré.

Tallmadge D'Elia a été découvert par des pompiers au milieu de sa chambre en flammes dans sa maison de St Petersburg, une station balnéaire de Floride. Comme le rapporte le quotidien américain Tampa Bay Times, l'homme est mort à cause d'un des deux morceaux de cigarette électronique qui ont perforé son crâne et son cerveau, suite à l'explosion. Le rapport d'autopsie précise que la victime a été tuée par un projectile qui s'est logé dans sa tête. Sur les 133 blessés, 38 étaient dans un état grave selon l'U.S. Fire Administration.

Plusieurs explosions de vapoteuses ont été rapportées par le passé aux États-Unis, mais c'est la première fois que la mort d'un homme est causée par l'une d'entre elles.

Le modèle de vapoteuse qu'il utilisait était fabriqué aux Philippines et distribué par Smok-E Mountain. "Une cigarette électronique en cuivre et laiton, de type " Mod " (pour " modifié ") mécanique.

Le vapotage peut également vous mener à la tombe.

Certaines cigarettes électroniques, de type " mod", nécessitent de solides connaissances en électronique pour être utilisées. Un représentant du constructeur, contacté par ABC News, estimeque l'explosion provient non pas de leur produit, mais sans doute d'un problème de batterie ou d'atomiseur (la partie mise en bouche de la vapoteuse).

Dernières nouvelles