Samsung doit verser à Apple 539 millions de dollars — Brevets

De l'inspiration à la copie : Samsung doit payer une lourde amende à Apple - AndroidPIT

Apple remporte 539 millions de dollars avec son procès contre Samsung

Le géant sud-coréen a été condamné par un jury américain à verser 533 millions de dollars à son concurrent Apple.

C'est Apple qui accuse Samsung d'avoir violé cinq de ses brevets, trois brevets de design et deux brevets d'utilité. Ce nouveau procès final ne concernait donc que le montant des dommages et intérêt, ni de la culpabilité déjà avérée de Samsung.

Si cette condamnation est assurément un revers pour le groupe sud-coréen, ce n'est aussi qu'une demi-victoire pour Apple qui réclamait un peu plus d'un milliard de dollars de dédommagement. Quand une entreprise copie le design d'un concurrent, 'les dés sont pipés, et ce n'est tout simplement pas juste', avait-il insisté. Samsung peut encore faire appel de cette décision.

Le dernier procès en date concernant Apple et Samsung pour des violations de brevets est fini et le jury a tranché: Samsung a copié Apple. Deux autres brevets que ne contestait pas Samsung portaient eux sur des fonctions telles que le glisser pour déverrouiller et le rebond lors du défilement d'une page.

Apple avait à l'origine obtenu 1,05 milliard de dollars de compensations mais ce montant a ensuite été réduit en appel. En 2011, un premier procès avait déjà donné raison à Apple, condamnant alors Samsung à payer 400 millions de dollars. Arguant que Samsung avait, en copiant l'iPhone, augmenté substantiellement ses bénéfices. Un verdict que la firme sud-coréenne avait contesté.

Etait également en jeu dans ce choc des titans version 'tech' la fonction qui permet de tapoter sur l'écran pour zoomer dans une image. Mais il n'est pas moins inintéressant, car il rappelle que la Cour Suprême avait estimé que certains brevets d'Apple, notamment ceux qui définissaient le design d'un smartphone, devaient être invalidés.

Pour la marque à la pomme, qui tire aujourd'hui plus de la majorité de ses revenus de l'iPhone, le smartphone était un projet à 'quitte ou double' et, en termes de protection par un brevet, son design est aussi important que l'appareil lui-même.

Dernières nouvelles