Des scientifiques prouvent que certains compléments alimentaires sont inutiles

Crédits: Pixabay  Mizianitka

Crédits: Pixabay Mizianitka

Des spécialistes canadiens de l'Université de Toronto se sont interrogés sur l'efficacité des compléments alimentaires les plus populaires vendus dans les pharmacies, écrit la revue Science Daily. Les résultats de celle-ci publiés par le Journal de l'American College of Cardiology, montrent que la supplémentation en vitamines et minéraux n'a aucun effet qu'il soit bénéfique ou négatif sur la santé cardiovasculaire et la mortalité globale. "Notre étude a constaté que si vous voulez utiliser des vitamines (vitamine D calcium ou vitamine C), cela ne fait pas de mal mais il n'y a aucun avantage apparent non plus", poursuit le chercheur. Dans leurs conclusions, ils affirment l'inefficacité des suppléments les plus consommés de vitamine D, calcium et vitamine C.

Seul l'acide folique (B9), recommandé aux femmes enceintes, pris de manière isolé ou en association avec les vitamines du groupe B peuvent réduire le risque de maladie cardiovasculaire et d'infarctus, indiquent les auteurs de l'étude. "Nous avons été surpris de trouver si peu d'effets positifs", a déclaré le Dr Jenkins.

Certains de ces compléments alimentaires semblent même avoir des effets néfastes sur l'organisme: la niacine et les antioxydants pourraient ainsi faiblement augmenter le risque de décès, toutes causes confondues, révèle l'étude.

"Un régime alimentaire sain est le meilleur moyen d'avoir la quantité suffisante de vitamines et de minéraux". "Jusqu'à présent, aucune recherche sur les compléments alimentaires n'a mis en avant quoi que ce soit de mieux qu'une alimentation équilibrée et moins transformée, comprenant notamment des légumes, des fruits et des noix", a-t-il avancé.

Dernières nouvelles