Un couple expulsé d'une croisière à cause de la maladie d'Alzheimer

Un couple expulsé d'une croisière car la femme souffre de la maladie d'Alzheimer

ARTUR WIDAK NUR

Un couple orignaire de Bretagne a été débarqué d'une croisière dans les îles du sud de l'Italie et au Monténégro, alors qu'ils fêtaient leur 50 ans de mariage. Mais au bout de seulement quelques heures, le couple a été prié de débarquer.

Jean et Marie Mérel ont été débarqués à Brindisi, au sud de l'Italie. Le couple a été expulsé par l'équipage du paquebot après avoir appris que la femme était atteinte de la maladie d'Alzheimer. L'excuse avancée par la compagnie?

Tout est parti d'une demande de Jean, qui souhaitait que la porte de leur cabine soit sécurisée sachant qu'elle ne fermait pas de l'intérieur. L'objectif étant d'éviter les éventuelles fugues nocturnes de sa femme.

Cette demande va être le point de départ d'une série de mésaventures pour les Mérel. Ni une ni deux, l'équipage fait sortir le couple du bateau à Brindisi, en Italie, soutenant que la présence à bord de Marie "pouvait présenter des risques pour sa propre sécurité".

Résultat, le couple de retraités s'est retrouvé à 2.200 kilomètres de chez eux, "sans plan de vol", précise Jean. Ainsi, entre les nuits d'hôtel, les billets d'avion, et le taxi, Jean Mérel et sa famille ont été obligés de débourser 950 euros au dernier moment, simplement pour pouvoir rentrer chez eux.

France Alzheimer se dit choquée par "la violence et la profonde ignorance" dont la compagnie à fait preuve.

Jean Mérel a décidé de porter plainte suite aux nombreuses dépenses générées par ce débarquement (le coût de la croisière et celui du retour forcé, soit un total de plus de 4000€) et au fait que le médecin n'ai a priori pas examiné son épouse avant de prendre la décision de les faire quitter le navire.

Dernières nouvelles