Air France contrôle à nouveau l'identité de ses passagers avant l'embarquement

Désormais les contrôles de correspondance sont rétablis

Désormais les contrôles de correspondance sont rétablis

C'est Christian Estrosi qui avait levé le lièvre le 22 janvier dernier. "Inacceptable", avait estimé l'élu.

Les passagers Air France sont à nouveau contrôlés avant d'embarquer pour un vol intérieur, et ce depuis le 27 mai, comme le révèle Var-matin ce samedi 9 juin. La raison avancée était alors "la levée de l'état d'urgence" qui depuis 2016 les obligés à renforcer leur contrôle.

Un arrêté ministériel datant de mai dernier rétablit la vérification de l'identité des passagers à l'embarquement.

Le texte est sans équivoque: "Lors de la présentation d'un passager à l'embarquement, l'entreprise de transport aérien procède à la vérification de concordance documentaire entre l'identité mentionnée sur la carte d'embarquement valable et un des documents attestant l'identité du passager".

Le même arrêté indique que les mineurs de moins de 13 ans sont dispensés de ce contrôle. Pour les adultes, la pièce présentée peut être une carte d'identité, un passeport, un titre de séjour ou un permis de conduire.

Dernières nouvelles