La boisson star qui inquiète les nutritionnistes — Capri-Sun

La marque est redevenue tendance grâce aux rappeurs français. Capture d'écan clip d'Edinho- Edinho

La marque est redevenue tendance grâce aux rappeurs français. Capture d'écan clip d'Edinho

Si le Capri-Sun a la cote auprès des jeunes, il aurait plutôt tendance à inquiéter les nutritionnistes. Les spécialistes s'inquiètent notamment de la forte teneur en sucre du produit, rapporte LCI, ce jeudi.

En effet, l'ONG Foodwatch - qui met en lumière les pratiques nuisibles de l'industrie agroalimentaire- a mis le grappin sur la boisson censée pourtant contenir essentiellement des fruits.

Qui ne connaît pas le Capri-Sun, une boisson que les enfants adorent et qui est généralement vendue au rayon des jus de fruits? Son emballage ne montre pas moins de sept fruits qui sont en fait présents en faible quantité. "De plus, les enfants ayant une activité physique plus réduite - étant addicts aux écrans, ils sont de plus en plus sédentaires - ils vont prendre du poids. Et puis attention à ce syndrome dont on parle beaucoup en ce moment, la maladie de Nash, une atteinte hépatique liée à une surconsommation de sucre, que l'on nomme d'ailleurs la maladie du soda", prévient-elle.

Pour FoodWatch, "Capri-Sun, champion du marketing mensonger, doit cesser de cibler les enfants!" A l'intérieur, on y trouve des jus de fruits à base de concentrés qui ne représentent finalement que 12% du produit, accompagnés de vitamines synthétiques et de l'équivalent de trois morceaux de sucre par gourde. Les conséquences de cette publicité déguisée en musique: les ventes ont complétement explosées en France, avec une croissance de +20% en 2017. Pas question donc pour Coca-Cola European Partners d'abandonner ce produit.

Et "d'ici 2020, nous allons réduire de 10 % la teneur en sucre de notre gourde classique multivitamines", promet Alexandre Poncet, directeur de la communication du groupe.

Dernières nouvelles