Gaz : la facture pourrait augmenter de 6,5% au 1er juillet

Prix du gaz: vers une augmentation de 6

SAMUEL KUBANI AFP

Pour les Français qui s'alimentent au gaz, la facture risque de flamber.

Le tarif réglementé du gaz pourrait augmenter de 6,5% à partir du 1er juillet si le gouvernement suit les recommandations de l'analyse annuelle sur les coûts du gaz publiée par la commission de régulation de l'énergie (CRE) ce lundi.

Pourquoi une telle augmentation? Et que le gouvernement dispose d'une " marge de manœuvre " pour limiter la hausse en réduisant l'impact de la commercialisation (2,6 %), puisque le nombre de clients aux tarifs régulés recule. Au total, cette évolution correspondrait à une hausse de 6,5 % sur la facture TTC d'un client qui se chauffe au gaz. C'est donc le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, qui devra trancher et décider d'une éventuelle hausse des tarifs réglementés. Les coûts d'approvisionnement évoluent eux, selon les prix du marché.

Sur 11,5 millions de consommateurs de gaz (particuliers, commerçants et artisans), 5 millions sont encore aux tarifs réglementés proposés par Engie, héritier de ces tarifs du monopole Gaz de France. Le Conseil d'Etat a annulé, le 19 juillet 2017, un décret de 2013 encadrant les tarifs réglementés du gaz qu'il jugeait en contradiction avec le droit européen de la concurrence.

Dernières nouvelles