Calendrier grève SNCF : les dates des perturbations en juin

Le secrétaire général de la CGT Cheminots Laurent Brun lors d'une manifestation à Paris le 3 mai 2018

AFP Archives- JACQUES DEMARTHON

Les syndicats ont appelé à une nouvelle journée sans cheminots aujourd'hui.

Pour ce 29e jour de grève depuis le début du conflit en avril, le taux global de grévistes est, selon la direction, de 17,63 %.

De son côté, la CFDT appelle à suspendre le mouvement sur les TER et les RER pendant les épreuves du bac, les 18 et 22 juin.

Les syndicats de la SNCF veulent eux, continuer de faire pression sur le gouvernement, et la grève devrait continuer jusqu'au 28 juin 2018, à raison de deux jours sur cinq. Cette suspension partielle est aussi pour lui "un signe de bonne volonté" avant la réunion tripartite.

La réunion tripartite syndicats-patronat-gouvernement prévue vendredi avec la ministre des Transports Élisabeth Borne sur la convention collective du secteur ferroviaire "doit être le début de véritables négociations pour répondre aux revendications des cheminots et doit donc avoir des suites", ajoute la CGT Cheminots, alors que Mme Borne a qualifié cette réunion d'"ultime table ronde tripartite". Mais cette annonce unilatérale de la CFDT est "une méthode" susceptible de "faire éclater l'unité syndicale", a déploré auprès de l'AFP Roger Dillenseger, secrétaire général de l'Unsa ferroviaire (2e syndicat).

Dans un communiqué, SUD-Rail assure que "la sortie de la CFDT de l'interfédérale ne sonne pas la fin du mouvement" et propose "aux cheminots d'agir cet été, en ciblant des périodes". Entre 400 et 500 personnes ont aussi défilé à Lyon. La SNCF prévoit ainsi 3 TGV sur 5, 1 TER sur 2, 2 Intercités sur 5, 2 Transilien sur 5 et 1 train international sur 2.

Dernières nouvelles