Décès d'un septuagénaire après avoir mangé une plante toxique — Pyrénées-Orientales

Pyrénées-Orientales: un randonneur meurt en confondant du couscouil avec une plante toxique

LAURA LAVENNE RADIOFRANCE

Il lui a offert une partie des plantes qu'elle a aussitôt consommés.

Un homme de 78 ans est décédé ce samedi après avoir ingurgité une plante toxique, ramassée dans le massif du Canigou, dans les Pyrénées-Orientales. De retour à la maison, sa femme et lui ont préparé le souper avec ce qu'ils pensant être du couscouil. Le drame survient presque immédiatement après le repas: l'homme décède avant même l'arrive des pompiers, rapporte France Bleu. A cueillir traditionnellement dès la Saint-Jean, ce "Molopospermum du Péloponnèse", selon son nom scientifique, se mange tendre et craquant, assorti de mets plus consistants, notamment en salade ou en omelette.

La bévue du randonneur a failli faire une autre victime. Sa compagne de 75 ans a été prise de nausées et de vomissements et a été hospitalisée à Perpignan mais a survécu. Elle a été soignée par les pompiers et s'en est sortie sans conséquence grave. L'aconit, appelée aussi Tue-loup bleue, est l'une des plantes les plus toxiques d'Europe et peut facilement entraîner la mort. Le seul fait de la toucher peut provoquer des irritations. Le mois dernier, une famille entière a été gravement intoxiquée en Andorre à quelques kilomètres des Pyrénées-Orientales après avoir mangé une plante toxique trouvée en montagne. Les autorités appellent à la plus grande vigilance.

Dernières nouvelles