"Réveille-toi, tête à claques!": Trump réplique à De Niro

Robert De Niro a "un Q.I. très bas" et "ne se rend pas compte" que l'économie américaine est au zénith: c'est ce qu'a répliqué Donald Trump, sur le chemin du retour de Singapour, à l'acteur américain qui l'avait insulté lors d'une cérémonie dimanche soir.

Alors qu'il était sur la scène pour présenter son vieil ami Bruce Springsteen, Robert De Niro a exprimé toute la colère qu'il ressent envers le président Trump en utilisant le mot qui commence par la lettre f et qui est composé de quatre lettres. Cette fois-ci, l'acteur a proféré des insultes à l'encontre de Donald Trump sur la scène du Radio City Music Hall de New York. "Fuck Trump", a-t-il lancé devant un parterre de stars.

En 2017, l'acteur avait confié: "Si Trump était intelligent, il serait encore plus dangereux".

Comme le rappelle "Variety", les chaînes de télévision sont soumises à la pression du Federal Communications Commission (FCC), le gendarme de l'audiovisuel, pour faire la chasse à ce genre de débordements, passibles d'amendes, lors des cérémonies ou des événements sportifs retransmis en direct. Pour éviter toute polémique et la fuite des annonceurs, de plus en plus de chaînes optent donc pour une retransmission en léger différé, de cinq secondes ou plus. Le mot "fuck" est en effet interdit à l'antenne.

Robert De Niro ne cache pas qu'il déteste le président américain. En octobre 2016, à quelques semaines des élections, il avait publié une vidéo contre celui qui allait devenir président. Mais il est déjà assez dangereux comme ça.

Dernières nouvelles