Raging Bull contre Trump

Lors de la cérémonie du théâtre américain, les Tony Awards, qui récompense chaque année le monde du théâtre aux Etats-Unis, l'acteur, réalisateur et producteur de cinéma américain, Robert de Niro a accueilli le chanteur Bruce Springsteen sur scène pour lui remettre un Tony Award spécial pour son spectacle. Il a déclenché un délire parmi les spectateurs du Radio City Music Hall de New York qui se sont levés pour l'acclamer. " ("J'emmerde Trump! ") le poing levé sur scène". "Maintenant ce n'est plus: à bas Trump. C'est: Fu** Trump!" a-t-il insisté en appelant les électeurs à voter lors des élections de mi-mandat en novembre prochain.

Mardi, alors qu'il revenait de Singapour où il a rencontré le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un lors d'un sommet historique, Donald Trump a pris le temps de répondre à De Niro via son média favori, Twitter, avec une allusion au rôle de boxeur de l'acteur new-yorkais dans "Raging Bull" (1980).

La cérémonie était diffusée en direct sur la chaîne américaine CBS avec un différé de quelques secondes. En 2016, il avait affirmé que le candidat à la présidence américaine était un "idiot", "totalement cinglé" et d'une "stupidité sans excuse". "Il aimerait coller son poing dans la gueule des gens?" Elle est adaptée du film israélien d'Eran Kolirin du même nom ("La Visite de la fanfare", 2007).

Dernières nouvelles