Casino poursuit son désendettement - Actualité Societe.com

CASINO PEINE À RASSURER LE MARCHÉ AVEC SON PLAN DE CESSIONS D'ACTIFS

CASINO PEINE À RASSURER LE MARCHÉ AVEC SON PLAN DE CESSIONS D'ACTIFS

Casino a annoncé lundi son intention de vendre des actifs non stratégiques, notamment immobiliers, d'une valeur de 1,5 milliard d'euros sur deux ans.

Les cessions d'actifs envisagés ne concerneront que la France et des actifs détenus à 100 % par le groupe Casino.

Le distributeur stéphanois a précisé que ce programme devrait être achevé d'ici début 2019 et qu'environ la moitié des ventes envisagées seront réalisées cette année.

Surtout, Casino révèle que ses efforts sur sa structure de coûts et ce plan de cessions lui permettront de réduire sa dette nette d'environ 1 milliard d'euros en France à fin 2018.

Au rayon des bonnes nouvelles, le distributeur contrôlé et dirigé par Jean-Charles Naouri a aussi annoncé à la communauté financière qu'il dépasserait au premier semestre ses objectifs de croissance et de rentabilité en France. Nombreux sont en effet ceux qui s'interrogent sur la soutenabilité de la dette contractée par le groupe de grande distribution français.

Ce plan complète le projet de cession de Via Varejo au Brésil actuellement en cours. Le groupe de distribution veut ainsi accélérer son désendettement.

La dette brute de Rallye, qui détient 51% du capital de Casino, est estimée à 3,16 milliards par les analystes de Barclays.

Attaqué par le fonds Muddy Waters à la fin 2015 pour manque de transparence, pile de dettes et ingénierie financière masquant la baisse de ses performances, Casino avait été dégradé par l'agence S&P en catégorie spéculative, et avait déjà été contraint de céder ses très rentables actifs asiatiques pour regagner la confiance des investisseurs.

Dernières nouvelles