Volkswagen condamné à 1 milliard d'amende en Allemagne — Dieselgate

Volkswagen

DieselGate: Volkswagen condamné à payer un milliard d'euros en Allemagne

Condamné dans l'affaire des moteurs truqués Diesel, Volkswagen a payé une amende d'un milliard d'euros en Allemagne.

Volkswagen a annoncé qu'il ne ferait pas appel de la décision des autorités, "admettant ainsi sa responsabilité" dans la crise du diesel qui n'en finit pas de secouer l'industrie et a contribué à remettre en question l'avenir du diesel en Europe. "Après vérification approfondie, Volkswagen accepte l'amende et ne déposera pas de recours ", ajoute le constructeur. " Il s'agit d'une des amendes les plus élevées jamais infligées à une entreprise en Allemagne", estime de son côté le parquet de Brunswick, ajoutant que la somme sera payée par Volkswagen d'ici six semaines au Land de Basse-Saxe.

Sur l'amende de 1 milliard d'euros, 995 millions sont versés pour compenser des " avantages économiques " résultant de la manipulation, mentionne le parquet.

L'affaire, surnommée "dieselgate", a entraîné différents constructeurs automobiles allemands dans le scandale.

Plus précisément, le parquet reproche au groupe d'avoir commercialisé 10,7 millions de véhicules dotés de moteurs diesel de type EA288 aux Etats-Unis et au Canada et EA189 au niveau mondial, et équipés " d'une fonction logicielle non autorisée entre mi-2007 et 2015", précise Volkswagen dans un communiqué.

Les voitures ainsi équipées restaient dans les limites légales d'émissions de substances dangereuses comme les oxydes d'azote pendant les tests en laboratoire, mais elles dépassaient ces limites de quarante fois en conduite sur route.

"Si le paiement de cette amende " met un terme à la procédure administrative visant Volkswagen ", selon l'entreprise, d'actuels et d'anciens hauts responsables du groupe font encore l'objet d'enquêtes en Allemagne et aux Etats-Unis". Lundi, le parquet de Munich a ainsi annoncé que le PDG d'Audi, Rupert Stadler, était désormais personnellement visé par une enquête sur le scandale.

Dernières nouvelles