Le deuxième but retiré à Paul Pogba lors du match France-Australie

Hugo Lloris plongeant bien pour éviter un but contre son camp de Corentin Tolisso qui prolongeait un coup franc

Hugo Lloris plongeant bien pour éviter un but contre son camp de Corentin Tolisso qui prolongeait un coup franc

Griezmann sur penalty, après la première utilisation de l'arbitrage vidéo dans un Mondial, et Pogba ont été les buteurs français. Absent des débats, l'attaquant de l'Atlético Madrid avait lui-même obtenu la faute. Les Socceroos ont d'ailleurs eu l'occasion la plus nette de la première période, lorsque Corentin Tolisso prolongeait un coup franc et que Hugo Lloris sortait le ballon qui allait mourir près de son poteau (17e).

La France a montré un visage inquiétant et s'en est sortie par miracle, bien aidée par Paul Pogba qui est allé chercher comme un grand la victoire avec l'aide de Behich.

Un nouveau but gag pour une toute victoire, mais une victoire quand même face à de vaillants Australiens qu'on n'attendait pas à ce niveau.

"Je suis surpris que la France n'ait pas plus de médailles olympiques en plongeon après cette performance". Fan du Paris Saint-Germain, Nicolas Sarkozy avait également assisté au match d'ouverture entre la Russie et l'Arabie Saoudite (5-0), jeudi, et a profité de son sujet en Russie pendant la Coupe du monde pour rencontrer le président russe Vladimir Poutine, vous révélait Paris Match mardi dernier.

Dernières nouvelles