L'Islande crée la sensation en accrochant l'Argentine

[Mis à jour le 16 juin 2018 à 17h28] Samedi, l'Islande et l'Argentine jouaient à l'Otkrytiye Arena, dans la ville de Moscou, à l'occasion du premier affrontement du groupe D de la Coupe du monde 2018. Messi s'est cependant buté à un plongeon parfait sur sa droite d'Halldorsson.

L'Argentine est déjà en danger dans ce groupe D, dit "de la mort". Car l'Argentine n'a plus le droit à l'erreur contre la Croatie, jeudi, sous peine de connaître une terrible désillusion. Alfred Finnbogason a, lui, inscrit le premier but de l'Islande en Coupe du monde. Avec ce raté qui pèse lourd, la prestation de Messi sera forcément comparée à celle réalisée la veille par son grand rival Cristiano Ronaldo, auteur d'un fantastique triplé face à l'Espagne (3-3).

La suite? L'Argentine a tenté de mettre la pression en bafouillant son football, l'Islande aurait pu faire encore plus mal sur certains contres, et, surtout, Messi a eu une occasion en or de soulager son pays. La "Pulga", souvent critiquée pour ne pas être aussi décisif sous le maillot argentin qu'avec le Barça, a vécu un nouvel épisode de sa relation tourmentée avec l'Albiceleste. Un match piège pour les Sud-Américains face à d'accrocheurs Islandais. Mais ce n'était vraiment pas le jour de "Leo".

Dernières nouvelles