La chanteuse Joan Baez refoulée à l'entrée du club

Joan Baez refoulée à l'entrée d'un club parisien qui s'est excus

Joan Baez n'a pas pu rentrer au Pachamama jeudi soir.@ Kevin Kane GETTY IMAGES NORTH AMERICA AFP

La chanteuse effectue actuellement sa tournée d'adieux à la scène baptisée Fare thee well, et sera encore sur la scène de l'Olympia ce samedi et dimanche. En cause, ses chaussures jugées "trop légères". C'est la mésaventure survenue jeudi soir à la chanteuse Joan Baez, refoulée du club parisien Pachamama, qui s'est ensuite excusé.

L'entrée en club de nuit parisien n'est absolument pas une mince affaire, même lorsque l'on s'appelle Joan Baez. En digne héritière de l'idéologie Peace & Love, l'artiste se contente simplement de publier un court message sur Twitter. Avant d'ajouter, non sans une touche d'humour: "Pour une fois que je portais des chaussures!".

"Vous savez quoi? Après mon huitième concert à l'Olympia, j'étais avec un ami. Nous voulions aller danser dans la boîte huppée qu'est le Pachamama mais on m'a refusé l'entrée à cause de mes chaussures".

L'incompréhension et la stupeur des fans se répandent comme une trainée de poudre sur la toile jusqu'à remonter aux oreilles de l'établissement. Le directeur du club, Friedrich Harlène, a, de plus, précisé que les vigiles refusent l'entrée aux personnes portant des chaussures trop légères pour des raisons de sécurité.

"Il n'a pas reconnu Madame Joan Baez", a insisté vendredi la direction dans un communiqué, avant de réinviter la chanteuse "lors d'un prochain passage à Paris". Le club a ajouté que Joan Baez n'avait pas prévenu de sa venue au préalable.

Dernières nouvelles