Calmels limogée, Pécresse en embuscade, Sarkozy appelle au rassemblement — LR

Virginie Calmels reproche à Laurent Wauquiez de ne pas être rassembleur

Virginie Calmels et Laurent Wauquiez en septembre

"Sans le rassemblement, rien n'est possible".

Virginie Calmels et Laurent Wauquiez étaient en conflit ouvert depuis quelque temps. "J'ai pas envie de parler de tout ça, c'est plus ma vie, c'est autre chose, chacun fait ce qu'il croit devoir faire". "Je veux porter des convictions, dans cette famille des Républicains", a-t-elle dit en réaffirmant une opposition politique avec la ligne "identitaire et populiste imposée" par Wauquiez.

Alain Juppé monte au créneau.

A droite, les bons ou mauvais mots sont de sortie. "Le numéro deux est là pour épauler le numéro un, il n'est pas là pour nuire au parti".

" On ne peut pas garder une numéro deux qui joue contre son camp", a insisté la porte-parole des Républicains, Lydia Guirous, sur la chaîne BFM-TV. "Mais je ne suis pas non plus un clone, je ne suis pas dénaturable", lançait-elle.

Les cadres du parti fustigeaient lundi le manque de " solidarité " de Virginie Calmels, ancienne directrice générale d'Endemol Monde, démise sans ménagement par le biais d'un communiqué laconique ne comportant même pas son nom dimanche soir. Celui-ci doit se réunir le 30 juin à Menton pour un débat consacré à l'Europe. Mais "il n'y a aucun sujet" car le Conseil est "acquis à Wauquiez", estime-t-on tant au sommet du parti que dans l'entourage de Valérie Pécresse. Pour se démarquer de La République en marche, Laurent Wauquiez choisit une ligne conservatrice dans laquelle ne se retrouvent pas une partie de ses troupes. "C'est un danger, c'est une menace, pour la droite française et ce danger, cette menace, ils existent depuis six mois", a-t-elle déclaré devant des journalistes.

Soutien de Laurent Wauquiez et N.3 du parti, Guillaume Peltier a, lui, qualifié le limogeage de MCalmels d'" épisode dérisoire " qui " n'empêchera pas la droite de se refonder ".

"Je ne pense pas qu'on rétrécisse la droite en nommant vice-président une personnalité venant du centre", a rétorqué Laurence Sailliet.

M. Wauquiez, de son côté, prononcera un discours lundi soir à Lyon devant Sens Commun, émanation de la Manif pour tous au sein du parti.

Dernières nouvelles